BLOG

QU’EST-CE QUE L’INBOUND MARKETING ?

L’Inbound Marketing, c’est du marketing personnalisé, non intrusif, contrairement au « marketing à la papa ».

L’Inbound Marketing permet de lever toutes les barrières existantes entre l’entreprise, la marque et les consommateur.

Le principe : amener le client à soi, plutôt que d’employer tous les moyens pour le faire venir.

inboundmarketing-definition-image1

Pour l’entreprise, c’est devenir son propre média et transformer son audience en clientèle. Pour cela, il faut produire du contenu attractif afin de figurer en bonne place sur les moteurs de recherche.

On n’achète plus des clients au moyen de publicités ou par du référencement payant (Google Adwords, …). Les clients sont des clients « acquis ».

Cette technique intègre l’ensemble du processus de marketing-vente, de la prise de contact avec le consommateur, jusqu’à l’achat proprement dit.

 

Aimant inbound marketing

L’Inbound Marketing en 4 étapes

    1.Etre son propre média et se constituer une audience (attirer).

C’est une étape décisive, elle consiste à attirer le futur client (le prospect), grâce à la production de contenus intéressants.

Votre entreprise peut se créer une solide audience en devenant son propre média. Pour cela il faut recourir à tous les outils de communication d’internet : réseaux sociaux, newsletter, blog, etc.).

     2. Convertir le visiteur en prospect.

Afin de convertir vos visiteurs en prospects, il est indispensable d’obtenir un maximum d’informations les concernant, afin de pouvoir les contacter facilement.

Les moyens d’obtenir un maximum d’informations sont variés : Call To Action (CTA), formulaires, livres-blancs, clics-to-call, etc…

     3. Du prospect au client (vendre).

 C’est l’étape la plus délicate et la plus décisive de l’Inbound Marketing. Le but est de transformer votre prospect en client par un acte d’achat.

 Pour cela, il y a des outils classiques du marketing, comme : la prise de rendez-vous, l’appel téléphonique, la newsletter…

     4. Fidéliser vos clients, l’étape clé de l’Inbound Marketing (ravir).

 Une fois la vente concrétisée, il faut fidéliser votre client et en faire un ambassadeur de votre entreprise.

 Pour cela, il faut avoir des biens et des services de qualité. Il faut satisfaire votre client sur la durée et gagner sa confiance pour encrer sa fidélisation.

Les 4 étapes de l'Inbound Marketing

 Un bon Community Manager connait les outils sur lesquels s’appuyer pour votre Inbound Marketing.

 En terme de budget, cette stratégie marketing s’affirme comme un investissement intéressant pour votre entreprise. Cette méthode n’est qu’une réorientation des sommes engagées dans le marketing dit traditionnel (brochures, flyers, publicités radio et TV, presse…).

L’Inbound Marketing est une réelle opportunité pour votre société, car il permet d’établir un lien fort avec votre client à chacune des étapes de l’utilisateur.

Grâce à la production de contenu à forte valeur ajoutée, cette stratégie permet à votre entreprise de répondre d’avantage aux attente de vos consommateurs qui souhaitent mieux connaître les spécificités de votre marque et de son secteur, plutôt que d’être sollicité par de la publicité.

 Cette stratégie marketing génère des leads et est aujourd’hui adoptée par plus de 60% des entreprise. Et la vôtre ?

Conclusion

 Cette méthode offre des résultats importants en terme de leads, principalement via les réseaux sociaux. Le Community Manager joue donc un rôle prépondérant dans l’entonnoir de l’Inbound Marketing.

Vous voulez en savoir plus, demander un devis gratuit ? N’hésitez pas à me contacter.

Découvrez tous mes autres services ici.

Vous avez aimé cet article ? Partagez, « likez », commentez, faîtes-le découvrir, parlez-en autour de vous.

Pour ne rien rater, abonnez-vous à mon site.

BLOG

DIGITAL OU NUMERIQUE ? – SEO

Ne pas confondre digital, numérique… et tactile.

Image associée

On retrouve de plus en plus le terme de « digital » lorsque l’on parle d’internet : marketing digital, communication digitale, etc.

Pour ma part je préfère le terme de « numérique« , qui est celui qui, d’ailleurs, devrait être utilisé.

Le terme « digital » est ce que l’on appelle un faux anglicisme, car digital est un adjectif associé au substantif doigt, comme dans : empreinte digitale, etc .

Un digicode, est un clavier numérique permettant de composer un code avec le doigt.

Lorsque l’on parle de marketing digital, cela n’a rien à voir avec le doigt. Donc, il faut bien parler de marketing numérique.

L’écran de mon PC portable sur lequel je rédige ce billet est digital, puisque je peux utiliser des fonctions avec les doigts. Mais dans ce cas, on dit plutôt tactile, car c’est un écran que l’on peut toucher.

Le clavier qui apparaît sur l’écran lorsque je passe en mode tactile, lui, est digital.

 Maintenant que nous avons bien fait le distinguo entre digital, numérique et tactile, quid du SEO ?

Résultat de recherche d'images pour

Et bien, comme le terme digital est trop souvent utiliser à la place de numérique, pour un meilleur SEO il vaut mieux utiliser les deux.

C’est à vous de trouver le juste équilibre entre les deux. Vous pouvez très bien parler de marketing numérique, par exemple et pour changer un peu le vocabulaire de votre texte, placer marketing digital ici où là. Il faut utiliser les deux termes car vous serez mieux référencé.

Bien sûr, en SEO c’est important d’avoir du contenu, mais il ne faut pas oublier la forme. Le mieux est de penser utilisateur et SEO. Car avoir un bon SEO, c’est bien, mais il faut que l’utilisateur s’y retrouve et ne soit pas perdu sous une avalanche de mots qui sont là juste pour avoir un bon référencement sur les moteurs de recherche. Donc, encore une fois, à vous d’utiliser les termes juste ou qui vous semblent pertinent, à bon escient.

Et la com’ dans tout ça ?

Pour ce qui est de la communication, s’il s’agit de communication sur internet, via les réseaux sociaux, par exemple, il faut mieux parler de communication numérique.  De toutes façons, en communication, il faut utiliser les deux moyens : le classique, tels que flyers, kakemonos, affiches, etc, et la communication numérique, via les réseaux sociaux, des bannières numériques, un blog, des newsletters, et surtout un site internet. Les deux restent importants. Il faut être visible sur le Web et IRL, comme on dit.

Enfin, tout ça également pour vous dire qu’il est essentiel de faire appel à un Community Manger qui à une expérience en référencement, car il n’est pas toujours facile de trouver les bons mots et le SEO est très chronophage.

communication-numérique

Et vous ? Vous dites digital ou numérique ?

N’hésitez pas à laisser un commentaire, à donner votre avis.

Pour plus d’infos, c’est ici.  Ou contactez-moi.