BLOG

LES 10 ETAPES INDISPENSABLES POUR UNE PUBLICITE FACEBOOK QUI RAPPORTE (Infographie)

 Vous avez déjà créer des Facebook ads mais sans grands retours sur investissement (ROI) ?  Pas de panique, si vous suivez à la lettre ses 10 étapes, vous aurez enfin de publicités Facebook qui rapportent.

Facebook Ads-Like

Voici donc 10 étapes à suivre pour une pub Facebook qui rapporte.

 

  1. Posez une question dont la réponse est oui et qui cible votre audience.

Cette première étape vous permettra d’attirer l’attention des personnes que vous voulez cibler.

  1. Posez une ou deux phrases de connexion pour créer un lien solide avec vos prospects.

Ex : J’ai galéré des mois à trouver la publicité idéale sur Facebook. J’ai même perdu plusieurs centaines d’€uros.

  1. Ajoutez un élément de temps : «Cette semaine seulement/jusqu’au XXX,…) pour provoquer une sensation d’urgence.
  1. Décrivez votre cadeau, et incluez le nom de votre cadeau : Cette semaine, j’ai décidé de vous partager mes techniques publicitaires… intitulé …
  1. Utilisez une phrase impérative pour faire votre appel à l’action.
  1. Mettez un lien vers votre site avec une URL raccourcie, du type Bit.ly. Plus l’URL est courte, plus vous avez de chance que la personne intéressée clique dessus.
  1. Pensez à un visuel qui s’adapte parfaitement à l’esprit Facebook. Aérez votre texte et introduisez-y des émojis. Le texte doit être court, respectez la règle des 20% de texte de Facebook pour ses publicités.
  1. Insérez une image qui raconte une histoire, qui est inspirante et bien sûr, qui attire le regard.   Jouez sur l’émotion : rire, choc, surprise, colère…
  1. Sous l’image de votre annonce, mettez un titre : nom du cadeau, sa nature et le bénéfice qu’il apporte.
  1. Le sous-titre qui décrira votre cadeau gratuit doit être incomplet et se terminer par : … Tout simplement pour attirer la curiosité des lecteurs afin de leur donner envie d’en savoir plus, pour qu’ils cliquent plus.

 

Conseils supplémentaires :

Il faut que votre offre apporte de la valeur à votre prospect : réduction, offre spéciale, un e-book gratuit à télécharger…

Utilisez des couleurs vives, des formes simples, tout doit être lisible, même en tout petit.

 

Infographie - 10 conseils pour une pub facebook
Infographie : 10 conseils pour une pub Facebook qui rapporte.

 

Lancez-vous !

Et vous, avez-vous d’autres astuces ? N’hésitez pas à commenter.

Si vous avez aimé cet article, un petit j’aime, et partagez. Merci !

 

Frédéric Parel, Community Manager.

BLOG

LE NEWSJACKING

La triste actualité de ces derniers jours (décès de Jean D’Ormesson et de Johnny Hallyday) est l’occasion de vous parler du newsjacking.

Le newsjacking, que l’on pourrait traduire en français par « détournement de nouvelles », consiste à s’appuyer sur l’actualité pour réaliser des contenus (infographies, vidéos, communiqués de presse, articles de blogs,…) pour générer de l’engagement sur les réseaux sociaux.

C’est se démarquer  en intégrant l’actualité dans sa communication.

Les nouvelles et les événements peuvent constituer une ressource inestimable pour votre e-réputation. Une seule condition : être réactif !

 

newsjacking_Life-of-a-news-story
La durée de vie d’une nouvelle. D’où l’importance d’être réactif.

 

Le newsjacking, c’est rebondir sur une actualité extérieure à votre marque/entreprise pour générer du trafic et accroître votre audience.

C’est un véritable levier pour générer du trafic sur les réseaux sociaux, développer votre audience en profitant de l’exploitation médiatique d’un événement et ainsi accaparer un peu de la lumière qui l’inonde.

 Mais attention au bad buzz !

 

BadBuzz-Newsjacking_3-suisses
Le tristement célèbre bad buzz des 3 Suisses suite à l’attentat de Charlie Hebdo

 

 

Quelques exemples d’événements, à utiliser à bon escient (décembre 2017) :

  • Décès de/hommage à Jean d’Ormesson
  • Décès de/hommage à Johnny Hallyday
  • Le Téléthon
  • Sortie du nouveau Star Wars (Star Wars IX : les derniers jedis).
  • La France à un incroyable talent
  • Les matches de la L1
  • Etc…

5 conseils pour votre newsjacking

  1. Optimisez votre veille, suivre l’actualité
  2. Inscrire votre newsjacking dans une stratégie globale de Community Management ou de e-réputation. Il fait choisir le bon événement, au bon moment, sur lequel il faut communiquer de manière ponctuelle.
  3. Vous devez être réactif: un bon newsjacking s’opère dans les minutes qui suivent l’événement dont il s’inspire.
  4. Ne pas aller à l’encontre du bon sens. Réaction et précipitation sont 2 notions très proches. Il ne faut pas rebondir sur n’importe quel événement et n’importe comment.
  5. Détournez une actualité au profit d’un produit ou service qui n’a rien à voir avec.

 

newsjacking-twitter-oasis
Newsjacking d’Oasis lors des crues de Paris.

 

Le newsjacking est aussi un bon moyen d’alimenter un blog. L’algorithme de Google met en avant les blogs qui sont mis-à-jour régulièrement avec des contenus d’actualités et originaux.

Lorsque l’on tien un blog, il n’est pas toujours évident de trouver des sujets au quotidien. Le newsjacking peut donc être un bon moyen de l’alimenter avec des contenus réguliers reliés à l’actualité.

Mais surtout, il faut que votre stratégie soit bien établie et véritablement réfléchie afin d’éviter le bad buzz. Ne foncez pas tête baissée !

 

newsjacking_cannes-monop
Monop’ s’est fait une spécialité du newsjacking avec humour. Ici, avec le Festival de Cannes

 

Encore une fois, faîtes de la veille pour réagir instantanément et intelligemment.

Si vous n’avez pas de temps à consacrer vous-même pour de la veille stratégique, faîtes appel à un Community Manager.

 

En résumé : « Le newsjacking, c’est détourner une nouvelle en y injectant ses idées dans le but de générer visibilité et engagement sur les réseaux sociaux ».

– David Meerman Scott, créateur du terme. –

Conclusion :

Bien exécuté, le newsjacking peut-être un très bon levier, particulièrement puissant, qui permet de s’attirer la sympathie de sa communauté et de générer du trafic et de la visibilité gratuitement.

En cas de bad buzz, voici un guide pour vous aider à y survivre, par Christian Neff de Markentive.

Frédéric Parel, votre Community Manager

BLOG

QU’EST-CE QUE L’INBOUND MARKETING ?

L’Inbound Marketing, c’est du marketing personnalisé, non intrusif, contrairement au « marketing à la papa ».

L’Inbound Marketing permet de lever toutes les barrières existantes entre l’entreprise, la marque et les consommateur.

Le principe : amener le client à soi, plutôt que d’employer tous les moyens pour le faire venir.

inboundmarketing-definition-image1

Pour l’entreprise, c’est devenir son propre média et transformer son audience en clientèle. Pour cela, il faut produire du contenu attractif afin de figurer en bonne place sur les moteurs de recherche.

On n’achète plus des clients au moyen de publicités ou par du référencement payant (Google Adwords, …). Les clients sont des clients « acquis ».

Cette technique intègre l’ensemble du processus de marketing-vente, de la prise de contact avec le consommateur, jusqu’à l’achat proprement dit.

 

Aimant inbound marketing

L’Inbound Marketing en 4 étapes

    1.Etre son propre média et se constituer une audience (attirer).

C’est une étape décisive, elle consiste à attirer le futur client (le prospect), grâce à la production de contenus intéressants.

Votre entreprise peut se créer une solide audience en devenant son propre média. Pour cela il faut recourir à tous les outils de communication d’internet : réseaux sociaux, newsletter, blog, etc.).

     2. Convertir le visiteur en prospect.

Afin de convertir vos visiteurs en prospects, il est indispensable d’obtenir un maximum d’informations les concernant, afin de pouvoir les contacter facilement.

Les moyens d’obtenir un maximum d’informations sont variés : Call To Action (CTA), formulaires, livres-blancs, clics-to-call, etc…

     3. Du prospect au client (vendre).

 C’est l’étape la plus délicate et la plus décisive de l’Inbound Marketing. Le but est de transformer votre prospect en client par un acte d’achat.

 Pour cela, il y a des outils classiques du marketing, comme : la prise de rendez-vous, l’appel téléphonique, la newsletter…

     4. Fidéliser vos clients, l’étape clé de l’Inbound Marketing (ravir).

 Une fois la vente concrétisée, il faut fidéliser votre client et en faire un ambassadeur de votre entreprise.

 Pour cela, il faut avoir des biens et des services de qualité. Il faut satisfaire votre client sur la durée et gagner sa confiance pour encrer sa fidélisation.

Les 4 étapes de l'Inbound Marketing

 Un bon Community Manager connait les outils sur lesquels s’appuyer pour votre Inbound Marketing.

 En terme de budget, cette stratégie marketing s’affirme comme un investissement intéressant pour votre entreprise. Cette méthode n’est qu’une réorientation des sommes engagées dans le marketing dit traditionnel (brochures, flyers, publicités radio et TV, presse…).

L’Inbound Marketing est une réelle opportunité pour votre société, car il permet d’établir un lien fort avec votre client à chacune des étapes de l’utilisateur.

Grâce à la production de contenu à forte valeur ajoutée, cette stratégie permet à votre entreprise de répondre d’avantage aux attente de vos consommateurs qui souhaitent mieux connaître les spécificités de votre marque et de son secteur, plutôt que d’être sollicité par de la publicité.

 Cette stratégie marketing génère des leads et est aujourd’hui adoptée par plus de 60% des entreprise. Et la vôtre ?

Conclusion

 Cette méthode offre des résultats importants en terme de leads, principalement via les réseaux sociaux. Le Community Manager joue donc un rôle prépondérant dans l’entonnoir de l’Inbound Marketing.

Vous voulez en savoir plus, demander un devis gratuit ? N’hésitez pas à me contacter.

Découvrez tous mes autres services ici.

Vous avez aimé cet article ? Partagez, « likez », commentez, faîtes-le découvrir, parlez-en autour de vous.

Pour ne rien rater, abonnez-vous à mon site.

BLOG

DIGITAL OU NUMERIQUE ? – SEO

Ne pas confondre digital, numérique… et tactile.

Image associée

On retrouve de plus en plus le terme de « digital » lorsque l’on parle d’internet : marketing digital, communication digitale, etc.

Pour ma part je préfère le terme de « numérique« , qui est celui qui, d’ailleurs, devrait être utilisé.

Le terme « digital » est ce que l’on appelle un faux anglicisme, car digital est un adjectif associé au substantif doigt, comme dans : empreinte digitale, etc .

Un digicode, est un clavier numérique permettant de composer un code avec le doigt.

Lorsque l’on parle de marketing digital, cela n’a rien à voir avec le doigt. Donc, il faut bien parler de marketing numérique.

L’écran de mon PC portable sur lequel je rédige ce billet est digital, puisque je peux utiliser des fonctions avec les doigts. Mais dans ce cas, on dit plutôt tactile, car c’est un écran que l’on peut toucher.

Le clavier qui apparaît sur l’écran lorsque je passe en mode tactile, lui, est digital.

 Maintenant que nous avons bien fait le distinguo entre digital, numérique et tactile, quid du SEO ?

Résultat de recherche d'images pour

Et bien, comme le terme digital est trop souvent utiliser à la place de numérique, pour un meilleur SEO il vaut mieux utiliser les deux.

C’est à vous de trouver le juste équilibre entre les deux. Vous pouvez très bien parler de marketing numérique, par exemple et pour changer un peu le vocabulaire de votre texte, placer marketing digital ici où là. Il faut utiliser les deux termes car vous serez mieux référencé.

Bien sûr, en SEO c’est important d’avoir du contenu, mais il ne faut pas oublier la forme. Le mieux est de penser utilisateur et SEO. Car avoir un bon SEO, c’est bien, mais il faut que l’utilisateur s’y retrouve et ne soit pas perdu sous une avalanche de mots qui sont là juste pour avoir un bon référencement sur les moteurs de recherche. Donc, encore une fois, à vous d’utiliser les termes juste ou qui vous semblent pertinent, à bon escient.

Et la com’ dans tout ça ?

Pour ce qui est de la communication, s’il s’agit de communication sur internet, via les réseaux sociaux, par exemple, il faut mieux parler de communication numérique.  De toutes façons, en communication, il faut utiliser les deux moyens : le classique, tels que flyers, kakemonos, affiches, etc, et la communication numérique, via les réseaux sociaux, des bannières numériques, un blog, des newsletters, et surtout un site internet. Les deux restent importants. Il faut être visible sur le Web et IRL, comme on dit.

Enfin, tout ça également pour vous dire qu’il est essentiel de faire appel à un Community Manger qui à une expérience en référencement, car il n’est pas toujours facile de trouver les bons mots et le SEO est très chronophage.

communication-numérique

Et vous ? Vous dites digital ou numérique ?

N’hésitez pas à laisser un commentaire, à donner votre avis.

Pour plus d’infos, c’est ici.  Ou contactez-moi.

BLOG

NOUVEAUTE FACEBOOK

Une fonctionnalité pour commander de la nourriture

Oder Food Facebook
Option Facebook « order food ».

Aux Etats-Unis, Facebook lance une option qui permet de commander à manger sans quitter le réseau social.

Après les fonctionnalités qui permettent de rechercher un emploi, de voir les prévisions météo ou de chercher des articles d’occasion, le réseau social de Mark Zuckerberg lance une fonctionnalité pour commander de la nourriture.

Actuellement disponible sur Android, iOS et desktop aux Etats-Unis, la fonctionnalité « Order Food » simplifie le processus de commande de nourriture en permettant à ses utilisateurs  de passer commande sans quitter l’application ou le site Web de Facebook.

Sur mobile, cette fonctionnalité se présente sous forme d’un bouton “Order Food” qui a été ajouté au menu de l’appli. Celui-ci permet de trouver et commander de la nourriture.

Facebook Order Food

Facebook plateforme de commande

Avec cette nouveauté, les utilisateurs ont plusieurs options pour commander et même payer en ligne sur une interface unique sans quitter Facebook. Les personnes sur Facebook pourront commander via des services tels que DoorDash ou Delivery.com, ou passer leur commande directement auprès des restaurants.

 

Pour le moment, la firme de Californie ne communique pas sur le déploiement de cette fonctionnalité hors des Etats-Unis.